Plaque minéralogique non conforme : ce que vous risquez...

Beaucoup de personnes essaient par une quelconque manière de falsifier leur plaque d’immatriculation afin de se soustraire aux systèmes de vidéo-verbalisations et de s’esquiver aux contraventions et retrait de points.
Seulement voilà, les gendarmes et agents de polices ne sont pas inexpérimentés pour autant, sachez que les Forces de l’ordre savent repérer ce type de subterfuges. Omer gérant de Ruedesplaques.com un site de vente en ligne de plaque d’immatriculation homologuée affirme d’ailleurs : « vous risquez gros à jouer avec votre plaque ».

Modifier vos plaques minéralogiques pour vous fausser aux outils de vidéo-verbalisation n’est assurément pas une bonne idée. Vous êtes alors considérés comme un fraudeur aux yeux de la loi.

Les plaques réfléchissantes

Les plaques réfléchissantes proviennent souvent d’un achat en ligne malgré que leur usage soit prohibé selon la loi. Avec ces plaques, l’avantage c’est que vos caractères d’immatriculation apparaissent en blanc lors d’un flashage par un radar, ce qui explique pourquoi ces plaques sont très plébiscitées par les automobilistes désirant se dérober aux sanctions (amende, retrait de point). Si cette manigance marche de temps à autres, nous vous conseillons d’écarter cette alternative. Car il suffit qu’un agent habilité de la CNT (Centre national de traitement des amendes) utilise un outil de correction de couleur pour mieux visionner votre plaque derrière un ordinateur et hop, fini la fraude… on retrouvera en moins de deux, le propriétaire du véhicule et bonjour les sanctions…

Si vous êtes appréhendé par un un agent de police, même pour un contrôle de routine, n’espérez pas de cadeau, un agent habilité par l’état est capable de reconnaître dans la plupart des cas la duperie à la plaque falsifiée.

Plaque minéralogique non conforme

Que risque t’on ?

  • Vous risquez une note salée de 4ème Classe : amende de 135 €, majorée à 375 € et minorée à 90 €, 750 € d’amende maximum si passage au tribunal
  • La confiscation de votre plaque falsifiée et l’immobilisation de votre voiture
  • De la prison
  • Retrait ou suspension du permis de conduire

Les plaques minéralogiques bricolées et fictives

Si vous avez aussi pensé à déguiser une partie de vos caractères d’immatriculation pour échapper au procès verbal (un 8 se substitue en 3, un B devient un F...), nous vous prévenons de suite, le subterfuge passera peut être une fois, deux fois , mais pas toute une vie, car vous avez créé une plaque contrefaite. Dans le même cas que si vous masquez une fraction du numéro de la plaque avec un sticker qu’on retrouve sur internet, ceux qui profitent d’un tel procédé encourt :

  • une sanction pécuniaire allant jusqu’à 3750 € d’amende
  • 5 ans d’emprisonnement
  • confiscation du véhicule

Plaque minéralogique non conforme

Contact presse : Omer
Ruedesplaques
[email protected]

Partager ce contenu