Comment conduire une voiture sans permis ?

Les règles à respecter

Dans la mesure où vous partagez la route avec d’autres usagers, il est indispensable d’observer scrupuleusement les règles du Code de la Route pour une cohabitation en toute sécurité. Ainsi, même s’il n’est pas obligatoire de posséder un permis de conduire pour prendre le volant d’une voiturette, vous devez au préalable connaître les fondamentaux du Code de la Route avant de partir en circulation.

Rappelez-vous que vous circulez sur la voie publique, par conséquent, vous pouvez rencontrer tout type d’usagers, même les plus vulnérables. Il est donc recommandé d’adopter une conduite prudente et d’anticiper en toutes situations. Par exemple, en ville, soyez particulièrement attentif aux piétons qui peuvent surgir à tout moment sur la route, ou aux deux roues qui peuvent s’inviter dans vos angles morts sans crier gare.

Au volant d’une voiture sans permis, vous n’êtes pas à l’abri d’un contrôle de police. Vous pouvez consulter la liste des équipements obligatoires à bord d’une voiturette pour vous assurer que vous circulez en règle.

Les spécificités de la voiture sans permis

Contrairement à une voiture classique, un véhicule sans permis se conduit très facilement. Avec sa vitesse de pointe à 45km/h, les risques de collision ou d’accident sont moins élevés et occasionnent des dégâts naturellement moins graves.

La conduite d’un tel véhicule est simplifiée par une boîte de vitesse automatique, ce qui permet au conducteur d’être plus concentré et plus attentif à son environnement. Ainsi, à bord d’une voiture sans permis, le levier de vitesse est assez différent des modèles classiques. Ici, on ne retrouve pas de numéro pour les vitesses, mais seulement 4 lettres que l’on appellera des “sélecteurs”.

Et plus question de paniquer avec 3 pédales aux pieds, puisque la pédale d’embrayage n’existe pas. Exit les problèmes liés au démarrage en côte. Il n’est même plus possible de caler au moment de redémarrer ! Seules deux pédales vous servent à accélerer et freiner. Pour autant, il est vivement recommandé de ne jamais utiliser votre pied gauche pour freiner. Enfin, vous pouvez essayer, mais on vous aura prévenu...

Comment la conduire ?

Avant toute chose, passons en revue les différents sélecteurs de votre levier de vitesse :

○ P signifie Parking (pour le stationnement)

○ R signifie Reverse (pour la marche arrière)

○ N signifie Neutral (pour le point mort)

○ D signifie Drive (pour la marche avant)

Dans un premier temps, vous devez savoir que sur la position D, votre voiture sans permis se mettra à avancer à quelques km/h sans aucune action sur les pédales. Il est donc important de conserver votre pied droit sur la pédale de frein avant de démarrer ou à chaque arrêt du véhicule (notamment au feu rouge) pour éviter que celui-ci n’avance tout seul.

De même, nous vous conseillons de “verrouiller votre pied gauche” à un endroit ou vous ne serez pas tenté d’actionner les pédales avec. Freiner avec votre pied gauche risque de vous causer pas mal de soucis : notamment un freinage trop brusque par rapport à votre accélération.

Au moment de stationner votre voiture sans permis, placez le sélecteur sur la position P ou sur la position N en actionnant le frein à main. En mode P, les roues de la voiturette sont entièrement immobilisées et la boîte de vitesse est “bloquée”. Si un usager venait à pousser le véhicule en manoeuvrant, cela pourrait endommager votre boîte de vitesse… En mode N, les roues de la voiture sans permis sont libres. Vous devrez alors serrer le frein à main pour éviter de la voir s’en aller au moindre choc (surtout garée en pente !).

Attention, rappelez-vous que votre voiture sans permis est limitée à 45km/h. Conduire sur des routes où la vitesse des voitures classiques est limitée à 70, 80 ou 90km/h peut s’avérer particulièrement dangereux. Vous serez très lent par rapport aux autres usagers de la route. Il est donc recommandé de bien serrer le bord droit de la route afin de laisser les autres véhicules vous dépasser sans encontre, et de vérifier très régulièrement dans vos rétroviseurs pour adapter votre conduite.

Avec ces quelques explications et conseils, vous êtes désormais prêt à partir en circulation avec votre voiture sans permis ! S’il vous arrivait toutefois d’avoir un accident ou de tomber en panne avec votre voiturette, sachez que vous trouverez sur notre site toutes les pièces de voiture sans permis nécessaires à sa réparation.

Partager ce contenu

Retour au blog