Tout ce qu'il faut savoir sur la voiture sans permis

Les voitures sans permis sont des véhicules bien à part qui possèdent leur législation et leurs règles. Si sur Vspièces.com tout est disponible pour l'entretien et la réparation des vsp, certaines questions reviennent souvent quant à leur législation et aux bonnes pratiques. C'est donc l'occasion pour nous de vous apporter des réponses dans cet article !

Qu'est-ce qu'une voiture sans permis ?

La VSP est quadricycle léger motorisé

Entre le scooter et la voiture citadine, les voitures sans permis sont d'abord classées dans la catégorie « quadricycle léger à moteur ». Cette catégorie est bien réglementée et peut faire l'objet de verbalisation en cas de non-respect des lois qui lui sont applicables.

Un poid maximum de 425 kg à vide

Comme un boxeur avant un combat, chaque nouveau modèle de vsp doit lui aussi répondre à une contrainte de poids pour être homologué dans sa catégorie. Les poids à vide en ordre de marche sont donc optimisés pour ne pas dépasser les 425 kg, tout en proposant un maximum de confort et de sécurité.

2 places pour 2 passagers maximum

Cela peut être un problème pour les familles et le transport des enfants, mais c'est la loi pour les quadricycles légers : 2 passagers maximum sont autorisés à prendre place dans l'habitacle. C'est donc comme un scooter mais en plus confortable, et on reste à l'abri quand il y a des intempéries ! En ajoutant à cela plus de coffre et une très faible consommation : les vsp ont vraiment bien des atouts !

Des motorisations électriques ou diesel

Et oui les voitures sans permis aussi ne cessent de se moderniser. Les motorisations électriques prennent ainsi de plus en plus de place dans les nouvelles gammes. Idéal pour rouler propre et silencieusement l'électrique est une alternative aux traditionnels moteurs diesel robustes et peu gourmands.

Qu'est-ce qu'une voiture sans permis ?

Comment choisir une voiture sans permis ?

D'abord, VSP neuve ou d'occasion ?

Pas toujours facile ensuite de faire son choix parmi les nombreux modèles sur le marché. Neuf ou occasion, tout dépendra de votre budget. Une voiture sans permis d'occasion peut en effet se négocier autour des 5 000 € pour un modèle de seconde main alors qu'un modèle neuf coûte en général entre 10 000€ et 16 000 €.

Avec le neuf l'avantage est de bénéficier d'une garantie étendue, et d'un véhicule muni des dernières nouveautés en termes d'équipement, mais de bonnes affaires sont également disponibles sur les annonces ou en concessions.

Électrique ou diesel ?

Là encore le budget risque d'être un facteur déclenchant : l'électrique reste en effet pour l'instant sensiblement plus cher à l'achat que les modèles traditionnels. Pour ce qui est de l'occasion, l'avantage du diesel est aussi de ne pas souffrir du vieillissement des batteries comme pour un véhicule électrique. Un véhicule diesel reste par ailleurs aujourd'hui plus facile à entretenir soi-même qu'un véhicule électrique sur lequel les pannes pourront être plus compliquées à déceler et réparer.

Choisir la marque de sa voiture sans permis

Les marques de vsp ont chacune leur caractère et leur histoire, n'hésitez pas à consulter notre article sur les différentes marques de voitures sans permis pour en savoir plus !

Comment choisir une voiture sans permis ?

À quelle vitesse va une voiture sans permis ?

Une puissance de 4 kW ou 6 kW pour les sans permis

Alors que les modèles plus anciens étaient limités à une puissance 4 kW, les nouveaux modèles peuvent quant à eux afficher une puissance de 6kW. Mais qu'il s'agisse de motorisation diesel ou électrique, cela ne change pas leur vitesse maximum effective et autorisée !

Une vitesse limitée à 45 km/h

C'est la loi pour les quadricycles légers à moteur : 45 km / h maximum. Pour optimiser cette vitesse, un bon entretien vous permettra de favoriser les performances du véhicule, dans les accélérations et la consommation. Pression des pneus, bougies de préchauffage, courroie de variateur... de nombreux points sont à vérifier régulièrement sur votre véhicule.

Et si les voitures sans permis peuvent aller plus vite sur circuit grâce au débridage du variateur, rappelons que cette pratique est interdite sur la route !

Quelles routes sont interdites pour une voiture sans permis ?

Les autoroutes : interdites aux vsp

Les voitures sans permis sont synonymes de liberté, mais pas sur les autoroutes ! La différence de vitesse serait en effet bien trop grande en comparaison avec les 110 ou 130 km/h autorisés par le code de la route. Privilégiez donc les petites routes, qui permettent en plus de mieux profiter du paysage !

Les voies express

Autre lieu interdit aux vsp, les voies express. Ces routes interdisent effectivement l'accès aux piétons, aux cavaliers, aux cycles, aux tracteurs, et également aux quadricycles légers à moteur.

Les périphériques

Ce sont enfin d'autres axes à éviter, les périphériques de grandes villes comme à Paris sont interdits aux vsp. Il convient donc d'être vigilant quand on circule dans une ville que l'on connaît peu, afin de ne pas se retrouver par mégarde en mauvaise posture !

Qui peut conduire une voiture sans permis ?

Conduire dès l'âge de 14 ans

C'est ensuite une des qualités les plus appréciées chez les vsp : le fait de pouvoir les conduire dès 14 ans. Un excellent moyen de se déplacer de façon sécurisée pour se rendre au lycée ou même au collège, les voitures sans permis ont en effet de plus en plus de succès auprès des jeunes conducteurs.

Perte de permis : une solution de mobilité

Les VSP restent ensuite la meilleure alternative quand on a perdu son permis et que l'on doit garder à tout prix de la mobilité sur plusieurs dizaines de kilomètres. Notons cependant que le conducteur ne doit pas faire l'objet d'une interdiction de conduire un véhicule à moteur par un juge pour être libre de se déplacer en vsp.

Quelles routes sont interdites pour une voiture sans permis ?

Quelles sont les conditions pour conduire une voiture sans permis ?

Pas de brevet pour les conducteurs nés avant le 1er janvier 1988

Pour les conducteurs nés avant le 1er janvier 1988, la loi n'impose de passer aucun permis ou brevet, ni en code ni en conduite. L'accès à une voiture sans permis peut donc se faire très facilement et rapidement.

Le permis AM obligatoire pour les conducteurs nés après cette date

Pour les conducteurs nés après le 01/01/1988, l'obtention du permis AM est en effet exigée. La catégorie AM est le permis qui a remplacé le BSR (brevet de sécurité routière) en 2013 et donne le droit aux nouveaux conducteurs de conduire des quadricycles légers à moteur.

Le cas des quadricycles lourds : le permis B1 obligatoires

Attention cependant, certains modèles proposés par les constructeurs de vsp nécessitent un permis. Visuellement proches des voiturettes traditionnelles, ces quadricycles lourds sont ainsi soumis à un examen puis à l'obtention du permis B1, comme pour un quad par exemple.

Ces voiturettes avec permis peuvent alors accueillir 4 passagers et rouler à près de 90 km. Et enfin contrairement aux voitures sans permis elles ne peuvent être conduites qu'à partir de 16 ans.

Comment acheter une voiture sans permis ?

Immatriculation et assurance

En conclusion l'achat d'une voiture sans permis peut donc se faire très simplement. Avec peu de formalité pour les conducteurs nés avant 1988 ou alors avec l'obtention d'un permis AM pour les conducteurs nés après cette date.

Achetées en concession ou d'occasion sur des sites Internet spécialisés, les voitures sans permis doivent être immatriculées et nécessitent donc une carte grise. Elles doivent également obligatoirement être assurées, au tiers - garantie de responsabilité civile, au minimum.

C'est une obligation légale, et une protection bien utile en cas de dommages ou d'accidents. Et pour bien profiter de votre vsp, pensez à l'entretenir régulièrement avec VSPièces.com !

Nous contacter

Partager ce contenu